Parent hypersensible d’enfant(s) hypersensible(s) : comment en faire une force au quotidien ?

Vous êtes un parent hypersensible et avez un ou plusieurs enfants également hypersensibles ? Comment gérer le quotidien sans se sentir dépassé par ses émotions ? Comment faire de son hypersensibilité une force ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur cette atypie.

Être parent hypersensible d’un enfant hypersensible : tout ce qu’il faut savoir

L’hypersensibilité touche environ 30% de la population. Si vous êtes hypersensible, vous n’êtes donc pas seul à vous sentir différent des autres et c’est important de le savoir. L’hypersensibilité n’est pas une maladie ni un défaut, bien au contraire. C’est simplement une particularité de votre personnalité. Une personne hautement sensible va ressentir les choses de manière plus intense.

Il arrive souvent qu’un parent hypersensible ait un enfant également hypersensible. Cependant, il est important de savoir qu’aucune étude scientifique aujourd’hui n’a montré que l’hypersensibilité pouvait être génétique. Malgré tout, les observations cliniques ne vont pas dans le même sens. Elles montrent que, dans 90% des cas, lorsqu’un enfant a une particularité neuro atypique, l’un de ses parents ou de ses grands-parents avait lui aussi cette même particularité.

Comment l’hypersensibilité peut-elle se manifester ?

L’hypersensibilité peut se manifester de différentes manières d’une personne a une autre. Elle a de nombreuses facettes. Il ny donc pas qu’une seule façon de vivre et de ressentir son hypersensibilité. C’est pour cette raison que deux personnes hypersensibles peuvent être complètement différentes et ne pas l’exprimer de la même manière.

L’hypersensibilité se caractérise avant tout par une hyperémotivité : une personne hypersensible va ressentir les émotions de manière plus rapide et plus intense qu’une personne qui ne l’est pas. De plus, cette émotion va durer plus longtemps dans le temps. La deuxième particularité de l’hypersensibilité, c’est l’hyperesthésie. Cela signifie concrètement qu’un ou plusieurs des cinq sens sont plus accentués que chez les autres personnes. Si l’hyperesthésie touche l’ouïe par exemple, les bruits et la foule peuvent être difficiles à supporter. Si elle concerne plutôt le toucher, les câlins ou contacts avec les autres peuvent être désagréables voire impossibles. Cette hypersensibilité peut aussi toucher l’odorat, la vue ou encore le goût.

Accompagner les émotions de mon enfant hypersensible

Il peut être parfois difficile pour un parent hypersensible de faire face à l’hypersensibilité de son enfant. Tout simplement parce qu’elle le renvoie à son propre vécu, c’est le fameux effet miroir. Il peut aussi arriver, au contraire, que ce soit plus facile. En effet, une personne hautement sensible possède en général une très grande empathie. Il est donc fort probable qu’elle se manifeste de manière décuplée face à la souffrance de votre enfant. Vous êtes donc davantage capable d’être dans l’écoute et de l’accompagner face à ses émotions. Pour cela, il est essentiel que vous, adulte, connaissiez bien les émotions et leurs manifestations. De la sorte, vous serez en mesure d’aider votre enfant à les repérer et les vivre pleinement.

Il peut être aussi intéressant de lui apprendre à bien respirer lorsqu’il vit une émotion. Ainsi, n’hésitez pas à mettre en place quelques petits exercices ludiques de respiration au quotidien. Il pourra ainsi progressivement prendre conscience de son souffle, ce qui lui sera utile pour désamorcer une situation compliquée.

Écoute, bienveillance, accompagnement, tel est le leitmotiv vers lequel vous pouvez essayer de tendre, exactement comme avec n’importe quel enfant. Le temps sera votre meilleur allié. Aidez-le à mettre des mots sur ce qu’il ressent, et faites en sorte qu’il ait des outils pour les comprendre. Quoi qu’il en soit, il est inutile de chercher à calmer son hyperémotivité, c’est un trait de sa personnalité qu’il faut accepter.

Apprendre à se connaître : une clé pour se sentir bien au quotidien

Si vous êtes hypersensible, il est nécessaire d’apprendre à bien vous connaître afin d’être capable d’identifier ce qui vous dérange. Est-ce que c’est le bruit ? Est-ce que c’est le désordre ? Ces surstimulations peuvent être fatigantes au quotidien. Vous pouvez ainsi rapidement vous sentir surchargé et donc épuisé. Si votre enfant est hypersensible, c’est la même chose pour lui. Il donc important de bien se connaître afin que les besoins de tous soient entendus et respectés. Cela nécessitera sûrement quelques compromis pour chaque membre de la famille. Vous aurez peut-être besoin de vous isoler parfois au calme ou alors de mettre des oreillettes pour atténuer le bruit lorsque vos enfants chahutent autour de vous. Si vous faites partie de ceux qui ne supportent pas la maison en désordre, n’hésitez pas à épurer vos murs. Vous pourrez ainsi poser votre regard dessus lorsque vous aurez besoin de repos visuel. En identifiant ce qui vous dérange, vous pourrez trouver des outils, des astuces, pour vous et votre enfant au quotidien. Vous fonctionnez différemment et il est essentiel de prendre en compte vos particularités.

N’hésitez pas aussi à pratiquer la méditation ou la respiration afin d’apprendre à vous recentrer et à être dans l’instant présent.

Faire de cette atypie une force

Vous n’arriverez peut-être pas à tout gérer, tout le temps, tous les jours. Mais ce n’est pas grave, et c’est même normal. Votre enfant n’a pas besoin d’un parent parfait. Il a simplement besoin de voir que vous savez vous relever lorsque vous êtes tombé. Et c’est bien là, l’une des principale qualité d’un hypersensible : se remettre souvent en question pour essayer de faire mieux. L’hyperempathie et l’intuition sont également des qualités précieuses chez une personne hypersensible. Ainsi, vous êtes davantage à l’écoute de votre enfant et capable d’anticiper ses besoins. Vos relations n’en seront que meilleures, tout comme son bien-être.

On ne souffre pas d’hypersensibilité, bien au contraire, c’est une richesse dont vous pouvez tirer une véritable force, à condition que votre environnement soit adapté à ce que vous êtes.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’hypersensibilité, je vous invite à écouter notre podcast, Me N’ You où plusieurs épisodes y sont consacrés.

Cet article a été rédigé par Nadège Pétrel et Marie Mourot.

Crédit photo : pexels.com/©Yvan Samkov

Vous aimerez aussi…

Comment favoriser le retour au calme avant l’endormissement ?

Comment favoriser le retour au calme avant l’endormissement ?

Le moment de l'endormissement est un sujet qui pose beaucoup de questions chez les parents. Il est aussi source d'inquiétude parfois. En effet, nombreux sont les enfants qui ont des difficultés pour trouver le sommeil le soir. Pour l'aider, les routines sont...

Comment comprendre et accompagner les émotions de mon enfant ?

Comment comprendre et accompagner les émotions de mon enfant ?

Il n'est pas toujours facile pour un enfant d'apprendre à composer avec toutes les émotions qui l'habitent au quotidien : colère, joie, tristesse, jalousie... Il a besoin de votre aide pour réussir à mieux les appréhender. Alors comment comprendre ce qu'il ressent et...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This