Allaitement long, stop aux idées reçues

Aujourd’hui, ce n’est pas en tant que professionnelle de santé que je vous écris, ni même en tant que blogueuse mais plutôt en tant que femme, mère et avec mon cœur. Alors je m’excuse par avance si cet article, consacré à l’allaitement et plus particulièrement à l’allaitement long est quelque peu désordonné ou brouillon.

Liste exhaustive d’idées reçues :

  • Allaiter longtemps va faire de nos enfants des faibles

  • Allaiter n’est pas nécessaire lorsque nos enfants mangent solide

  • Allaiter un bambin est malsain

  • Allaiter un bambin ne sert à rien car aujourd’hui le lait artificiel (= de vache) est à un prix abordable

  • Un sein doit se cacher, c’est privé

  • Allaiter ne permet pas à nos enfants de grandir

  • Allaiter empêche le mari de trouver sa place auprès de sa femme

Nous sommes en 2018 et il est grand temps que les choses changent

Il est grand temps également que l’information circule. J’ai moi-même, il y a fort longtemps ? , eu un avis assez négatif sur l’allaitement. Il a fallu que tout cela chemine en moi, mais aussi et surtout que je me renseigne, que je lise, et que je vive tout ça pour le comprendre. Nous avons tous des idées reçues qui viennent de nos ancêtres, de notre entourage, ainsi que des peurs ou des craintes qui ne nous appartiennent pas mais que nous véhiculons malgré nous. Parce que c’est ce que l’on nous a toujours dit ou transmis. Mais lorsque l’on ouvre les yeux, que l’on cherche à comprendre d’où ça vient, pourquoi on dit ça, que disent les sciences aujourd’hui, que nous apportent les différentes recherches, et bien on se rend compte que tout ceci n’est plus vrai désormais. Que ce que l’on pensait être une vérité, ne l’est pas en réalité.

Le premier lait artificiel a été créé en 1865

La plupart des laits artificiels sont élaborés à partir de protéines de lait de vache. Ce qui est certain, c’est que les laits que vous trouverez en grande surface ne sont pas fabriqués à partir de lait humain. Il est important de le savoir car encore bon nombre de parents pensent que l’appellation « substitut de lait maternel » signifie qu’il s’agit de lait maternel déshydraté. C’est faux !

D’autre part, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un allaitement exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois et en complément de l’alimentation diversifiée jusqu’à 2 ans ou plus. Il faut également savoir que même si l’alimentation est diversifiée, le lait garde une place essentielle dans l’alimentation du jeune enfant. Et ce jusqu’à 3 ans.

Pour ce qui est de la place du mari lorsque sa femme allaite longtemps, je ne vois pas où est le problème. Un enfant ne passe pas autant de temps au sein qu’un nourrisson. À 2, 3 ans, il va téter une fois ou 2 par jour. Les tétées ne durent pas 30min/1h comme un nouveau-né mais le plus souvent 5 à 10min.

Pour ce qui est de les surprotéger, j’ai envie de répondre qu’il n’est pas nécessaire d’allaiter pour surprotéger un enfant. Il n’y a aucun lien entre les 2 à mon sens. Il s’agit plus de peurs que les parents peuvent avoir, ou de représentations qu’ils se font d’un enfant plus que d’une question de maternage.

Militons pour l’égalité des mères

  • Droit de donner le biberon/le sein où l’on veut

  • Droit de donner le biberon/ d’allaiter jusqu’à 3 ans voire plus

  • Droit d’être accompagnée pour trouver le lait adéquat (coliques, reflux…) / Droit d’être accompagnée pour un allaitement serein et long

On ne propose pas à une maman dont le bébé ne supporte pas un lait de donner le sein. Arrêtons également de proposer un biberon lorsque l’allaitement maternel est difficile.

Et surtout, respectons et acceptons les décisions de chacun afin que chaque famille puisse faire son propre choix sans culpabilité ni jugement.

Vous souhaitez être accompagnée durant votre allaitement ? N’hésitez pas à vous inscrire à mon atelier consacré à l’allaitement. Je propose un accompagnement individuel sous forme de consultation afin de vous guider dans vos choix.

Crédit photo : pexels.com / © Becerra Govea

Vous aimerez aussi…

La couleur des émotions éditions Quatre Fleuves d’Anna Llenas

C'est avec une grande émotion, et une immense gratitude envers Catherine Gauron que je peux vous présenter aujourd'hui le livre "La couleur des émotions" d'Anna Llenas aux éditions Quatre Fleuves. Les émotions sont là pour aider l'Homme à faire face et à s'adapter à...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This