Guide de diversification alimentaire de l'enfant

Réserver un accompagnement

DIVERSIFICATION MENÉE PAR L’ENFANT

La Diversification alimentaire ménée par l’enfant ou DME

La Diversification Ménée par l’enfant ou DME est une alimentation autonome permettant à l’enfant à partir de 6 mois de découvrir librement les aliments présentés en morceaux. Il peut ainsi les porter à la bouche, les toucher, les écraser, les croquer…

Cette méthode est en général proposée en complément de l’allaitement maternel (les bébés allaités ont une mâchoire plus musclée que celle d’un bébé nourrit au biberon). Le lait maternel voit son goût changer en fonction de ce que mange la maman. L’enfant connaît donc toutes sortes de saveurs qu’il retrouvera dans son assiette.

Conditons pour débuter la Diversification Ménée par l’enfant ou DME

L’enfant doit savoir se tenir droit dans la chaise haute . toujours sous surveillance d’un adulte vigilant . commencer par légumes cuits et fruits mûrs ou conseils alimentaires de votre pédiatre ou médecin traitant . l’enfant doit être en demande de manger comme vous . Ne pas forcer votre bébé et respecter son rythme

Les purées et les compotes ne sont pas adaptées à un enfant de 6 mois pour qu’il puisse les manger seul lui-même. Il suffit alors de présenter les fruits et les légumes sous une autre forme : les morceaux. Crus ou cuits, en bâtonnets, entiers, en petits morceaux ou en cubes, ces aliments permettront au tout petit de se gérer.

Le bébé pourra ainsi choisir tout seul l’aliment qu’il souhaite manipuler et goûter. Il prendra du plaisir. La manipulation de la nourriture, le fait de porter à la bouche stimulera le développent psychomoteur. Bien sûr, au début (et même un peu plus), vous retrouverez des aliments par terre, dans les cheveux, dans la chaise haute, sur les vêtements, etc. Il ne faut donc pas avoir peur de tout nettoyer ensuite.

A savoir :

Il existe un réflexe nauséeux très important chez le bébé. Celui-ci lui permettra de ne pas s’étouffer. Il peut être très impressionnant pour le parent.

 

C’est pourquoi il est nécessaire que votre enfant soit assis bien droit dans sa chaise haute.

Il est possible que les premiers jours ou premières semaines ne soient pas très concluant. Si votre enfant refuse les morceaux, inutile de le forcer. Vous lui proposerez à nouveau dans quelques semaines. Si vous retrouvez des morceaux dans les selles ou rougeur sur le siège de votre bébé, c’est le signe que le système digestif de votre bébé n’est pas encore mature et que les morceaux ne sont pas encore adaptés pour lui.

En pratique :

Installez votre enfant à table avec vous à chaque repas s’il en manifeste le désir. Vous pourrez ainsi lui proposer le même repas que vous.

N’hésitez pas à lui proposer une grande variété de légumes et/ou fruits dans son assiette afin qu’il ait le choix et découvre les couleurs, formes et textures.

Au début, vous pouvez garder votre bébé sur vos genoux et le laisser piocher dans votre assiette. . Proposez lui des aliments de la taille de son poing au départ. Et suivez les recommandations et schéma d’introduction alimentaire.
Allaitez toujours à la demande et proposer lui les morceaux après la tétée.

Restez toujours auprès de votre enfant tout le long du repas et présentez lui des aliments sans risque évident (cacahuètes).

Observez-le et respectez ses envies et son rythme. Au début, la quantité mangée sera certainement minime. Laissez votre bébé découvrir et explorer son assiette. Le côté nutritif sera plutôt acquis avec la tétée.
Vers 9 mois, votre enfant essayera de boire seul et vers 10 – 12 mois il essayera de manger avec la cuillère.

Gardez à proximité de vous de quoi nettoyer…

Contact et demande d'informations

6 + 15 =